Comment faire un investissement locatif sans apport ?

investissement immobilier

Investir sur un investissement locatif sans apport, c’est possible. Il faut, toutefois, que votre projet soit assez cohérent et que vous disposiez du profil requis pour en bénéficier. Que ce soit pour un logement neuf ou ancien, différentes démarches permettent de réaliser cette opération. Le processus peut être complexe, le recours à un courtier professionnel peut être recommandé pour vous conseiller.

 


Différentes options pour investir sans apport

Procéder à une demande de crédit pour l’achat d’un logement ancien peut être un moyen pour concrétiser un projet d’investissement locatif sans apport. Un prêt amortissable à 110 % peut être accordé par les banques afin de financer la totalité de votre projet. Il faut, toutefois, que le demandeur réponde aux conditions nécessaires.

Auparavant, la banque procède à un examen sur votre situation matrimoniale. Elle analyse votre capacité de remboursement. Pour cela, elle tient compte des charges afin de déterminer le montant maximal que vous pourrez débourser pour le remboursement. Elle tient aussi en considération votre taux d’endettement qui ne doit pas dépasser un tiers du revenu. D’un autre côté, la banque calcule votre reste à vivre avant d’accepter votre demande de crédit.

En outre, il est possible de profiter de l’investissement locatif Pinel pour bénéficier d’un prêt immobilier sans apport. En effet, les avantages fiscaux qui sont tirés de ce dispositif sont inclus dans le montant du reste à vivre et faciliter l’adhérence à un crédit. Il nécessite toutefois un engagement de 6 à 12 ans. Sachez que le montant du loyer est fixé à un certain plafond lors de l’application du dispositif Pinel.

 


Investissement locatif sans apport : pourquoi passer par un courtier ?

Vous avez compris, un investissement locatif n’est pas une opération facile. L’accès à un crédit immobilier 110 % est conditionné à plusieurs éléments. La situation financière du client, ses frais annexes sont autant d’éléments pris en compte par l’établissement bancaire. Il faut donc un dossier parfaitement ficelé pour espérer obtenir l’accord de la banque. La présence d’un courtier est fortement conseillée pour mener à bien votre demande.

Voici quelques conditions à respecter pour être accepté :

–         Un contrat en CDI ou une ancienneté d’au moins au sein d’une entreprise est la première condition pour avoir ce type de prêt,

–         Par la suite, le taux d’endettement du client ne doit pas être supérieur à 33 % de son revenu total,

–         En plus d’un reste à vivre suffisant, il faut également que le compte du demandeur soit sain,

–         Justifier d’un revenu régulier durant une longue période représente aussi un plus.

 

Quel type de logement pour un investissement locatif sans apport ?

Le bon choix sur le bien immobilier ainsi que son emplacement sont essentiels pour la réussite d’un investissement locatif avec ou sans apport. Pour ce dernier, il faut privilégier un logement doté d’une petite surface tout en assurant la qualité. Opter pour un investissement sur une résidence pour étudiants ou un EHPAD, par exemple, peut être plus sûr et rentable.

En ce qui concerne l’emplacement, misez sur un bien localisé dans une commune où le marché de la location est en pleine expansion.